Archive

Posts Tagged ‘patchwork’

Renard

Je suis en train de me monter une boutique en ligne, et cette pièce va faire partie du matériel à vendre. Ça vous intéresse? Faites-moi signe!

Publicités

Divers dessins d’hiver

4 janvier 2012 2 commentaires

20120104-161629.jpg

Joyeux [___________]!

Allons, je déconne un peu. Je vous aurais souhaité Joyeuses fêtes, mais vous auriez pensé que c’était par rectitude politique. En fait, il y a Noël, le Jour de l’an, et pour ma part, du 26 décembre au 2 ou 3 janvier, c’est l’anniversaire de quelqu’un que je connais (y compris l’auteur de ces lignes). Alors Joyeux Noël, Sol Invictus, Festivus, Jour de la Vie, anniversaire et tout ce que vous voulez. Mangez, buvez et soyez heureux, réunissez-vous entre amis, en famille, avec votre club de bridge ou avec qui vous voulez, aimez et profitez de la vie! Et reprenez un autre morceau de bûche, je ne veux pas être pogné pour manger des restants pendant 2 semaines…

Merci à tous pour 2011. Année bizarre, difficile sans être nécessairement mauvaise, avec le sentiment d’être passé à côté de plein de choses. J’ai des plans pour 2012, évidemment, on verra ce que ça nous réserve!

Catégories :Chez Patch, Pis des affaires Étiquettes : , ,

Brouillon : Wendigo

Loin du produit fini, mais je compte peaufiner celui-là un peu plus. Pas certain des yeux, c’est sûrement la partie que je vais retravailler en premier…

20111105-161651.jpg

Les 3 ans du Patchwork

 

Quand même étonnant, du moins pour moi, d’être capable de mener seul ce bateau depuis trois ans. Parmi toutes les pointes de production, les remises en question et les embûches.

Quand tu te rends compte qu’il te manque des qualités intrinsèques à tout entrepreneur, et que tu t’entêtes à continuer , tu te rends compte que tu as pris de l’expérience et du galon (et que, peut-être un jour, tu vas devenir entrepreneur «pour de vrai»). Maintenant, je vois naturellement les problèmes comme des défis. Je suis conscient que le prix à payer pour avoir cette liberté de créer, à savoir moins de temps et moins d’argent, est quand même un investissement. Que mes défaites sont une source indispensable d’expérience. Que même si l’attrait du salarié est invitant, plus de sécurité, plus d’argent, je ne sais pas si j’y retournerait. Pour éviter les autres designers à l’égo de Kanye West, les patrons qui sont plus là pour prendre des décisions exécutives que pour gérer ce qu’ils ont à gérer, et les règles qui m’interdissent de glander sur les médias sociaux à la journée longue.

Clients, amis, encore une fois, merci pour votre soutien. J’ai des visées pour l’avenir, des plans de croissance, même, si une telle chose est probable. Je vais vers l’avant, mais j’ai une excellente vision périphérique; «vers l’avant», ça râtisse large

 

Catégories :Chez Patch Étiquettes : , ,

L’Annuel de l’Automobile 2012

8 août 2011 1 commentaire

Couverture de L’Annuel de l’automobile 2012

Ça joue serré dans le domaine des livres automobiles cette année. Il y a quelques années, il aurait été impensable de les voir sur les tablettes au début août, alors que cette année, deux des trois grands sont déjà en librairie, et celui qui traîne un peu de la patte devrait suivre d’ici peu.

L’Annuel de l’automobile 2012, à mon grand bonheur, fait partie de ceux qui sont sur le marché depuis quelques jours. La première édition de ce livre, en 2002, m’a permis d’entrer dans le métier par la grande porte après quelques contrats étudiants. 10 ans plus tard, je reviens sur le projet avec la mise en pages d’une partie de l’ouvrage, mais aussi la conception de la grille graphique, une de mes plus belles.

Pour le reste, la même qualité se retrouve dans le livre : on passe en revue tous les modèles qui roulent (ou rouleront!) au pays cette année, on fait l’historique du mythique préparateur américain Shelby, on fait un compte-rendu des voitures les plus vertes, sans compter les habituels prototypes, la boule de cristal (les modèles qui sont à nos portes), les modèles disparus, ainsi que tous les prix des modèles neufs et d’occasion. Bref, le must pour tout amateur de la chose à quatre roues.

Garrochez-vous en magasin, il y a un peu de notre sueur, de notre sang et bien des heures de sommeil sacrifiées dans la production de ce livre. Un énorme merci à tous ceux qui ont collaboré à la production, chacun de vos actions a fait une différence!

(Si vous êtes fans de Metal Gear, surveillez les photos. Indice : La Li Lu Le Lo.)